Retour à la liste de la catégorie

Les stocks de pneus d’hiver arrivent généralement au mois d’août chez les distributeurs et le plus tôt vous irez faire installer vos pneus, le mieux ce sera.

MAIS AU FAIT, AVEZ-VOUS BESOIN DE NOUVEAUX PNEUS?

La réponse sera oui si l’épaisseur de la semelle du pneu est de moins de cinq millimètres, ou 6/32 de pouce pour faire compliqué. La loi exige un minimum de 1,6 millimètre, ou 2/32 de pouce, pour qu’un pneu soit encore considéré comme légal, mais si vous avez si peu de semelle avant le début de l’hiver, sachez que vous risquez très rapidement de glisser un peu partout sur la chaussée et votre protection va rapidement se réduire à une peau de chagrin.

C’est pour cette raison que nous recommandons un minimum de cinq millimètres pour être en mesure de passer à travers l’hiver. De manière générale, un bon jeu de pneus vous donnera trois saisons de bonnes performances. Ensuite, il faudra songer à mettre quatre nouveaux pneus.

LES CATÉGORIES DE PNEUS D’HIVER

Au-delà de la nécessité, il faut savoir ce que vous allez installer, et c’est ici que commence le casse-tête. Il existe une quantité impressionnante de marques de pneus sur le marché et on perd très rapidement le fil conducteur dans cet univers peu familier. Il faut d’abord faire l’inventaire de ses besoins et savoir quelle utilisation sera faite des pneus, qui seront notre principale source de sécurité. Il existe tout d’abord différentes catégories de prix.

A- LES BONS MARCHÉS

Au cours de la dernière décennie, les fabricants de pneus chinois ont pris la planète d’assaut. En Amérique du Nord, ce sont près de 50 % de tous les pneus vendus qui sont fabriqués en Chine. Toutefois, cela ne veut pas dire que les pneus chinois sont mauvais.

Plusieurs grandes marques comme Michelin et Goodyear possèdent des usines et construisent des pneus de qualité. Dans le pneu, la qualité est en général en lien direct avec le prix payé. Les pneus à rabais qui proviennent en général de la Chine ne sont pas plus dangereux que les autres pneus, mais la qualité générale du produit est moins bonne.

Un pneu plus mou, moins performant et avec des rainures moins profondes va faire en sorte que l’usure sera plus rapide. Leur achat est à la rigueur justifié si on a besoin de pneus pour un an, voire deux.

Il faut savoir que près de 90 % des concessionnaires automobiles achètent beaucoup de ces pneus pour les offrir en promotion à l’automne avec l’achat ou la location d’un véhicule.

B- LES MODÈLES INTERMÉDIAIRES

Pour ceux qui n’ont pas un budget qui leur permet l’achat d’un pneu de grande marque, mais qui veulent une bonne sécurité, il existe un entre-deux. Bon nombre de grands fabricants possèdent des marques dites « bon marché ». Ainsi, Michelin est aussi propriétaire de BFGoodrich et Bridgestone détient Firestone.

Les marques de renom offrent également des produits un peu plus bas de gamme et certaines marques comme General se spécialisent dans le marché de masse. Le prix payé demeure toujours votre meilleur indice de qualité.

C- LES GRANDES MARQUES

Arrivent ensuite les grands noms comme Nokian, Bridgestone, Michelin, Yokohama, Pirelli Vredestein et Dunlop, qui présentent des produits haut de gamme enrobés de technologies particulières comme les coquilles de noix chez Toyo ou les fameuses lamelles que Michelin a mises de l’avant avec les pneus à glace.

Maintenant que vous avez décidé combien vous allez payer pour vos quatre pneus, il faut savoir ce que vous allez en faire. Commencez par déterminer le nombre de kilomètres que vous allez parcourir. Si vous êtes en mesure de demeurer à la maison lorsque les conditions routières ne sont pas idéales, vous pouvez vous tourner vers un pneu de bonne qualité, mais offert à prix plus abordable.

En contrepartie, si vous devez vous déplacer peu importe le climat, il devient important d’investir en conséquence. Parmi les pneus qui reviennent toujours en haut de tous les palmarès, on retrouve le Bridgestone Blizzak WS 80 et le Nokian Hakkapelitta R2. Plus onéreux, ces pneus assurent une traction optimale autant dans la neige que sur la glace.

Le Michelin X-Ice3, le Continental Winter Contact SI et les Gislaved Nord Frost et Vredestein Wintrac constituent aussi des bons choix. Il faut maintenant savoir comment vous allez les utiliser. Conduirez-vous dans la neige sur des surfaces dégagées ou encore glacées ?

Au-delà du prix, il existe plusieurs sortes de pneus avec des utilisations spécifiques. Pour affronter 90 % des situations de l’hiver, le pneu à neige traditionnel fera très bien l’affaire.

Son empreinte agressive assure une bonne adhérence dans la neige. Il y a aussi un pneu neige et glace, si vous faites beaucoup de ville, pour de la neige durcie. Le meilleur conseil est de consulter un revendeur spécialisé qui saura vous conseiller selon vos besoins.

L’utilisation de la voiture, le kilométrage annuel, le type de trajet, le lieu de résidence et le budget...

Prenez le temps de poser des questions aux spécialistes pour choisir les meilleurs pneus possibles.

Source: L’Annuel de l’auto d’occasion 2017

Notre équipe est là pour vous aider !

  • 01

    Appellez-nous

  • 02

    Venez nous rencontrer

  • 03

    Écrivez-nous