Retour à la liste de la catégorie

Redevable en partie aux faibles taux d’intérêt, la location est redevenue à la mode au cours des dernières années. Elle représente pour l’ensemble de l’industrie automobile près d’une transaction sur trois et pour certains constructeurs, spécialement dans le marché des véhicules de luxe comme BMW et Mercedes, c’est plus de 50%.

En général, un bail de location dure environ trois ans, après quoi le client retourne en concession pour un nouveau véhicule.

C’est ici que les choses pourraient devenir difficiles pour l’industrie. En raison du taux très fort de location au cours des dernières années, des compagnies comme Ford et GM ont laissé savoir par la bouche de leurs experts que le nombre de retours de location va atteindre des sommets jamais vus dans l’industrie jusqu’à ce jour. Aux États-Unis, les prévisionnistes annoncent qu’un million de véhicules de plus que l’an dernier reviendront sur le marché après la fin d’un bail de location.

Ce volume additionnel exercera une pression à la baisse sur les prix des voitures d’occasion, spécialement les modèles récents. Si les voitures déprécient trop rapidement, les consommateurs ne seront pas disposés à payer des prix élevés pour les véhicules neufs. Les valeurs résiduelles élevées contribuent également à maintenir les paiements mensuels de location faibles. En d’autres termes, si les prix des voitures usagées tombent, tout le système va s’effondrer.

Les profits des constructeurs automobiles vont chuter et les sociétés de financement automobile (qui appartiennent souvent aux fabricants) peuvent avoir à comptabiliser des dépréciations sur la valeur de leurs actifs loués.

Au cours de la récession de 2008, moins de gens ont acheté de nouvelles voitures, ce qui signifie qu’il n’y avait pas autant de voitures d’occasion à vendre au cours des années suivantes. Cela a aidé le prix à se maintenir relativement élevé, mais il y a des signes qui permettent de croire que le vent risque de tourner.

C’est l’implacable loi du marché qui va s’appliquer. Lorsque l’offre est plus grande que la demande, les prix diminuent. Plusieurs prédisent que l’offre va, dans certains segments de marché, être très haute.

Alors gardez l’oeil ouvert, il y aura sans doute de bonnes affaires à faire sur le marché des véhicules d’occasion récents.

*Tiré de L’Annuel de l’auto d’occasion 2017

Notre équipe est là pour vous aider !

  • 01

    Appellez-nous

  • 02

    Venez nous rencontrer

  • 03

    Écrivez-nous